Siekdami užtikrinti efektyvesnį interneto svetainės veikimą, naudojame slapukus. Tęsdami naršymą interneto svetainėje sutinkate, kad Jūsų kompiuteryje būtų įrašomi slapukai.

7 faits sur le centenaire du rétablissement de l’État lituanien

ADI_8450-copy

Le 16 février 2018, il y aura cent ans que l’Acte d’indépendance de la Lituanie a été signé. Voici sept faits en bref sur cet événement :

1. L’Acte d’indépendance de la Lituanie a posé les fondations de l’État lituanien moderne tel qu’il est aujourd’hui. Il a exprimé la volonté du peuple lituanien de construire un pays indépendant et démocratique.

2. Au moment de la signature de l’Acte, le territoire de la Lituanie était contrôlé par l’Empire allemand qui l’avait occupé pendant la Première Guerre mondiale.

3. L’Acte a été signé par 20 Lituaniens, choisis par le Conseil lituanien. Deux signataires de l’Acte, Antanas Smetona et Aleksandras Stulginskis, ont été élus plus tard présidents de Lituanie. Le premier en 1919 et le deuxième en 1922.

4. L’Acte d’indépendance de la Lituanie a été signé à Vilnius, au 26 rue Pilies. Dans ce bâtiment, aujourd’hui appelé Maison des Signataires, il est possible à partir du 21 janvier de voir l’original exposé de l’Acte d’indépendance.

5. Afin que le plus de gens possible connaissent la signature de l’Acte, son texte a été imprimé dans le quotidien « Lietuvos aidas » (Écho de Lituanie). Après la publication de l’Acte, les autorités allemandes ont interdit la diffusion de « Lietuvos aidas » et les copies du quotidien ont été confisquées. Toutefois, un des signataires a réussi à sauvegarder environ 60 exemplaires du journal : Petras Klimas.

6. L’original de l’Acte d’indépendance de la Lituanie était bien caché. Il a été trouvé dans les archives du ministère allemand des Affaires étrangères en 2017, avant la célébration du centenaire du pays.

7. Si vous souhaitez en savoir plus sur le centenaire du rétablissement de l’État lituanien, rendez-vous sur www.lietuva.lt/100/en.