Siekdami užtikrinti efektyvesnį interneto svetainės veikimą, naudojame slapukus. Tęsdami naršymą interneto svetainėje sutinkate, kad Jūsų kompiuteryje būtų įrašomi slapukai.

Ghetto Grand et le Petit

Aplink Vokiečių g./ Around Vokiečių street

Ghetto Grand et le Petit

Ces rues entraient dans le quartier juif médiéval qui se situait à l’ouest de la rue Didžioji et rejoignait les rues Dominikonų et Vokiečių. Pendant la Seconde guerre mondiale, il y a eu brièvement ici ce qu’on a appelé le Petit ghetto juif (rues Stiklių, Gaono, Antokolskio et Žydų), où vivaient environ 11 000-12 000 personnes, en majorité des intellectuels, des travailleurs et des personnes inaptes au travail. Le Petit ghetto a existé jusqu’en 1941.

Dans la rue Žydų se profilait la grande synagogue (disparue), où pouvaient tenir environ 3 000-5 000 fidèles et où étaient conservés 18 rouleaux de la Torah. À côté, se trouvaient la maison de prière du Gaon, la célèbre bibliothèque de Strašūnas et les autres bâtiments à usage religieux de la cour de la synagogue. Le pouvoir soviétique a fini la destruction de tout cela.

Aujourd’hui,  à la place de la Grande Synagogue il y a un jardin d’enfants, et une statue du Gaon est à côté, à l’endroit où se trouvait sa maison. Les ruelles étroites et sinueuses avec des arcades transversales ont conservé leur visage premier. En premier lieu, les maisons des rues Stiklių et Gaono ont un peu conservé leur architecture ancienne ou ont été restaurées.

Le Grand ghetto de Vilnius a existé du 6 septembre 1941 au 23 septembre 1943 (rues Lydos, Rūdninkų, Mėsinių, Ašmenos, Žemaitijos, Dysnos, Šiaulių, Ligoninės). Dans le Grand ghetto se trouvaient environ 29 000 juifs, dont une grande partie a été tué à Paneriai.

Le N° 28 de la rue Rūdninkų est l’emplacement de la porte principal du Grand ghetto, signalé par une plaque commémorative avec le plan du ghetto. Le quartier centre les rues Ašmenos, Dysnos et Mėsinių est le premier quartier du Vilnius historique reconstruit, là se trouve le Centre culturel et d’information juif. La rue Žemaitijos a porté le nom entre 1921 et 1951 de M. Strašūn. La bibliothèque judaïque la plus grande en Europe (1892) a été rassemblée par Matitjach Strašūn. La bibliothèque a été détruite en même temps que la Grande synagogue. Après le rétablissement de l’indépendance de la Lituanie, le jour de la liquidation du Grand ghetto de Vilnius (23 septembre) a été proclamé Journée du génocide juif.